Business Immo, le site de l'industrie immobilière
Marc Kaszynski, Lifti

Le foncier et les territoires vus par le Lifti

Marc Kaszynski est le fondateur du Laboratoire d’initiatives foncières territoriales innovantes (Lifti), un fonds de dotation qui se saisit de la question foncière et vise à encourager les initiatives d’intérêt général pour le développement durable et solidaire des territoires. Il nous présente les Assises nationales du foncier et des territoires, qui se dérouleront à Toulouse les 5 et 6 novembre prochains.

En partenariat avec

Marc Kaszynski © D.R.

Business Immo : Pourquoi avoir créé Lifti ?

Marc Kaszynski : Le foncier dit-on, c’est pour les spécialistes, qu’ils soient urbanistes, juristes, fiscalistes ou promoteurs ! En fait, le fonds de dotation Lifti a été créé dans la continuité de l’association Études foncières pour constituer un centre de ressources rassemblant bien-sûr des experts du foncier, mais surtout pour ouvrir toutes les questions qui s’y croisent à l’ensemble des acteurs et des citoyens des territoires concernés par ce sujet.

BI : Comment s’articule l’expertise du Lifti ?

MK : Il faudrait plutôt parler des expertises, puisque le Lifti mobilise des partenaires dans tous les domaines : l’immobilier, l’habitat et l’aménagement urbain, le traitement de la data, le développement économique et la logistique, les sols pollués, le droit, la biodiversité et les énergies renouvelables, en prenant en compte toutes les échelles territoriales : régions, métropoles, villes et territoires ruraux. Les experts qui se croisent dans nos groupes de travail, nos conférences et les Assises, sont à la fois issus de la sphère publique (organismes d’État, collectivités territoriales et universités…) mais également du privé (cabinets d’études, conseils juridiques, associations professionnelles et de l’environnement, entreprises, aménageurs et promoteurs...). Nous sommes très attachés à cette pluralité des approches qui est la seule façon d’instruire aujourd’hui la question foncière qui est sous-jacente à de nombreux enjeux qu’affrontent les habitants de nos régions.

BI : Quel est l’objectif du rendez-vous des Assises nationales du foncier et des territoires ?

MK : En tant que centre de ressources qui a l’ambition de rayonner sur l’ensemble du territoire national et d’associer des acteurs engagés dans des démarches locales, nous nous sommes rapidement tournés vers les services qu’offre l’économie numérique pour structurer nos réseaux collaboratifs. Nous sommes cependant attentifs à la richesse qui naît des rencontres « improbables » que peut provoquer l’organisation de manifestations. Nous avons partagé avec l’équipe de Business Immo cette envie et cette intuition, et c’est le sens que nous donnons, ensemble, à ce rendez-vous des Assises que nous organisons en régions sur « Le foncier, baromètre des territoires ». La dernière manifestation de cette ampleur avait réuni plus de 500 participants à Bordeaux en 2013 autour de la rareté foncière. En 2019, ce rendez-vous se tiendra à Toulouse les 5 et 6 novembre prochains, avec nos partenaires occitans que sont le Conseil régional et l’Établissement public foncier d’Occitanie et la Banque des territoires. Cela sera l’occasion de vous proposer un tour d’horizon à 360 degrés sur les questions foncières de fonds et d’actualité qui se posent à nous et d’ouvrir avec les parties prenantes les débats qu’elles suscitent en matière de stratégies et d’actions territoriales.

Réservez dès maintenant cliquez ici