Business Immo, le site de l'industrie immobilière

L'activité d'Accor pénalisée par le coronavirus

Le groupe hôtelier Accor a annoncé mercredi avoir subi une baisse d'activité depuis le début de l'année en raison de l'épidémie de coronavirus, qui se traduit par un recul de sa performance opérationnelle.

Sur les deux premiers mois de l'année, l'activité du groupe est en « net repli », indique un communiqué. Son revenu par chambre (RevPAR), l'indicateur phare du secteur, a reflué de 4,5 %.

En février, la chute du RevPAR est de 10,2 %. Depuis la dernière semaine de février, le groupe constate « une forte accélération de la baisse d'activité en Europe, notamment en Italie, en France et en Allemagne », explique le document.

Sur les deux mois de janvier et février, les perturbations liées au Covid-19 ont eu un impact « de l'ordre de 20 M€ » sur l'excédent brut d'exploitation du groupe.

Accor prévient qu'il n'est pas en mesure à ce stade d'évaluer « pleinement » les conséquences financières de l'épidémie sur ses activités.

Le groupe précise toutefois avoir mis en place « des mesures d'économies significatives pour pallier en partie la réduction de l'activité ». Il « adaptera » ses « plans d'action » en fonction de l'évolution de la situation, prévient-il.

Accor rappelle également qu'il bénéficie d'un bilan financier « solide » pour y faire face.

Le sixième groupe hôtelier mondial a engrangé l'an dernier un bénéfice net de 464 M€, pour un chiffre d'affaires de 4,05 Mds€, en progression de 16 %.

 

Mots-clés : Accor, Coronavirus, RevPAR
Business Immo
  • Sociétés citées

    Accor

    ISSY-LES-MOULINEAUX CEDEX