Business Immo, le site de l'industrie immobilière
Par Laurent Leprévost, Directeur Général de Groupe Babylone

Groupe Babylone, en vert et contre tout !

Et si cette pandémie permettait de réfléchir au monde d’après, à l’environnement ? Serait-il possible que cette chauve-souris à l’autre bout du monde puisse apporter un tant soit peu de positif pour la planète ? Avec la COVID-19 l’immobilier tertiaire doit se mettre en marche pour se renouveler...

Publi-rédactionnel en partenariat avec Groupe Babylone

© Pixabay

Groupe Babylone, PME spécialisée en conseil en immobilier, n’a pas attendu la COVID-19 pour amorcer sa mutation.

La crise sanitaire a renforcé une conviction profonde : le métier de conseil se transforme en activité pluridisciplinaire. Chaque préoccupation de client doit avoir une réponse et naturellement une solution.

Nous avons repensé notre conseil suite à l’épidémie de COVID : offrir un service sur mesure.

Ce service est par nature protéiforme, nous y voyons 3 niveaux :

Le premier porte sur l’adresse, l’implantation de la PME. Doit-on toujours privilégier une centralité, une grande ville ? Y a-t-il un salut en dehors de Paris ?

Le deuxième, plus classique, concerne les baux en cours, les renégociations, l’articulation travail présentiel/télétravail, coworking ou location conventionnelle, etc.

Le troisième, plus orthodoxe, incarne un choix de vie : quels sont les immeubles dont je ne veux plus, quels composants de mobilier dois-je choisir pour éviter une propagation virale, quelles garanties puis-je apporter à mes salariés sur la préservation de leur santé au travail (pollution de l’air, COV, etc.). Le tout dans une approche globale mêlant trajet domicile-travail, aide à la conceptualisation de l’aménagement des locaux et à la conduite du changement.

Nous devons être au cœur de toutes ces questions et être au plus proche du besoin (exprimé ou non) « client ».

Pour Groupe Babylone, le conseil c’est aussi avoir un regard sur les enjeux environnementaux.

Il est donc temps de réinventer la ville : mixité des usages, re-végétalisation de la cité, renforcement de l’agriculture urbaine (exemple : Parc des Expositions), peinture infrarouge, revêtement de la chaussée avec des bitumes anti-chaleur, écoconstruction...

C’est maintenant à nous, PME, de nous approprier ces sujets essentiels, de solliciter tous les acteurs de la chaîne immobilière en encourageant toutes les initiatives s’inscrivant dans une démarche de préservation environnementale.

Qui mieux qu’une PME peut comprendre une PME ?

Tél. 01 45 05 50 50 | www.groupebabylone.fr

En partenariat avec BureauxLocaux, 1er site d'annonces immobilières de bureaux, coworking, commerces et entrepôts.

Business Immo