Un bon cru pour l’immobilier logistique en 2011, malgré la crise qui persiste