Les acteurs de l’immobilier logistique

Les loyers ont-ils atteint leur point bas ?

Un entrepôt affichant 40 ans d’âge qui se loue à 60 €/m2/an : la transaction paraîtrait presque illusoire. C’est pourtant à ce niveau de loyer que CBRE a signé, en 2011, dans l’immeuble Eurostore, propriété de Foncière Europe Logistique. Un argument imparable a joué en faveur du bâtiment : sa localisation. Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, distant d’une dizaine de kilomètres de Paris, ça compte à une période où l’offre de qualité se fait toujours plus rare et où surtout, la prime va à l’emplacement.

« Les valeurs locatives ont été, et continueront à être impactées par les mouvements du stock. » Dixit, Didier Terrier, directeur général d’Arthur Loyd Logistique, rappelant (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives