Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Utilisateurs : ce qu’ils paient

Qu’un groupe comme Capital & Continental puisse se résoudre à revoir à la baisse les valeurs du « Praetorium » (de 585 € à 480 €/m2/an), un immeuble neuf bardé de tous les labels environnementaux et situé à La Défense, révèle bien des enseignements sur l’état d’esprit des utilisateurs à l’égard des niveaux de loyers. Dans le contexte actuel, un immeuble, aussi fraîchement livré soit-il, ne trouve preneur qu’à la condition d’ajuster ses valeurs. Érigé en critère numéro un, le contrôle des coûts immobiliers reste la principale motivation des utilisateurs qui, dans ce contexte de marché morose, ont bien intégré une chose : ils ont la main.

« Plus que jamais, les locataires sont en position de force vis-à-vis des propriétaires, assure Jacques Bagge, directeur du département Agence France de Jones Lang (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Business Immo