Un début d’année prudent, selon l'IEIF