Vanik Berberian, AMRF

« Le plan local d’urbanisme doit être proportionné à la réalité du terrain »

Lors du passage du projet de loi Alur à l'Assemblée nationale, les députés ont adopté une disposition prévoyant l’élaboration des plans locaux d’urbanisme au niveau intercommunal et non plus communal. Vanik Berberian, président de l’association des maires ruraux de France, s’insurge contre le caractère obligatoire de cette mesure. Il demande que la liberté soit laissée aux communes de choisir.

Business Immo: Pourquoi êtes-vous opposé à la généralisation du PLUI ? Vanik Berberian: Nous sommes contre la méthode appliquée par Cécile Duflot. Le caractère (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.