Immobilier ancien : le marché continue à corriger ses excès "en douceur" (Guy Hoquet)