Quand Jean-Christophe Fromantin dézingue la réforme territoriale