Le sommet ministériel de l’OMT veut « bâtir un capital de longue durée »