Article réservé à nos abonnés Premium

Ce que représentent 
les quatre premières régions 
dans les projets immobiliers

On a coutume de dire que l’immobilier est une affaire locale. En s’intéressant aux quatre premières régions de France, selon le nouveau découpage administratif, nous avons voulu analyser la territorialisation des projets immobiliers détectés et ceux dont les travaux ont commencé afin de déterminer la concentration ou la dispersion des programmes selon la catégorie d’actifs. Au sein de chacune des quatre premières régions, nous avons distingué la principale métropole permettant de juger de son poids relatif à l’échelle régionale dans l’activité des promoteurs privés. Enfin, un classement régional permet de rebattre les cartes des acteurs et de faire ressortir quelques spécialistes locaux ou de voir le taux de pénétration des majors de la profession.

L’Île-de-France reste, sans surprise, la première terre immobilière. La région francilienne concentre plus de 30 % des projets détectés en France, avec près de 6 millions (...)

Vous souhaitez lire cet article PREMIUM ?

Il est réservé à nos abonnés PREMIUM