Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Pas d'appropriation sur les parties communes de copropriété

Un copropriétaire ne devient pas propriétaire exclusif d'une partie commune au prétexte qu'il aurait été seul à l'utiliser durant 30 ans, à la vue (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Mots-clés : Cour de cassation