Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Élan, l'Alur 2.0

Julien Denormandie et Jacques Mézard © ludovic MARIN / AFP

Difficile d'échapper au projet de loi Élan cette semaine. Le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard et son secrétaire d'État Julien Denormandie, ont présenté en conseil des ministres la feuille de route de la politique du logement pour le quinquennat. A son échelle, Élan n'est pas sans rappeler la fameuse loi Alur. Avec toujours cette petite pointe de " wording " qui tend à faire passer un projet de loi pour un produit marketing.
D'abord dans sa démarche. Le nouvel exécutif fait le constat que l'échec de la politique du logement. Donc, il pond une réforme ! Avec un objectif valable, certes, celui de déclencher un choc d'offre, mais il couche sur le papier un projet de loi fourre-tout où chacun y trouve ou y perd ses petits.
Élan reprend un socle déjà appréhendé par les précédents gouvernements, à l'exemple de la libération des terrains publics qui sera facilitée, de la lutte contre les recours abusifs qui sera renforcée, des durées d'obtention des permis de construire qui seront accélérés...
La méthode est habile, avec 8 mois de préparation avec débats et vrais-faux dialogues dans le cadre de la stratégie nationale pour le logement. Elle permet de faire passer la pilule au monde HLM qui passe des sifflets aux applaudissements, mais sera nécessairement contraint à une cure d'amaigrissement.
Pour autant, le projet de loi Élan manque finalement, comme la loi Alur, d'une vision globale. Les territoires semblent être les grands oubliés de cette réforme, depuis les banlieues en attente d'un rapport miracle de Jean-Louis Borloo, à celui du Grand Paris qui navigue au gré des tunneliers dans l'attente d'un vrai capitaine, jusqu'aux centre-ville qui bénéficient d'un plan Mézard au lieu d'un plan Marchal. La réforme révèle même une certaine incompréhension de l'ensemble de la dynamique de l'industrie immobilière et de la fabrique de la ville. L'immobilier doit-il être considéré comme une rente ou comme un moteur d'attractivité ?

Business Immo
  • Personnes citées

    Julien Denormandie

    Ministre auprès de la Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du logement

    MINISTÈRE DE LA COHÉSION DES TERRITOIRES