Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Icade en Occitanie Midi-Pyrénées, l’immobilier d’entreprise parie sur les futurs de la ville

Solidement ancrée en région depuis une quarantaine d’années, Icade développe son activité tertiaire en y conjuguant deux priorités qui en font une référence : ne rien céder au niveau d’exigence d’un leader tout en proposant les solutions et offres immobilières innovantes d’un précurseur. Entretien avec Laurent Nicolas, directeur régional Midi-Pyrénées d’Icade, et Jérôme Métais, directeur du développement en immobilier d’entreprise d’Icade.

Cet article vous est proposé par

wood-art.jpg Projet Wood'Art © DIETRICH-UNTERTRIFALLER, SEUIL ARCHITECTURE ET MAÎTRE CUBE
nicolas.jpg Laurent Nicolas © D.R.
metais.jpg Jérôme Métais © DR
Comment qualifier et expliquer le dynamisme de l’immobilier d’entreprise d’Icade en Midi-Pyrénées ?
Laurent Nicolas : Tout simplement, nous pouvons rappeler quelques chiffres qui illustrent notre croissance : en 2018, nous prévoyons un chiffre d’affaires en progression de 50 % par rapport à l’année 2017 et dans laquelle la promotion tertiaire prend notablement sa part de réussite à hauteur de 30 M€.
Jérôme Métais : Ce sont aussi nos projets en cours qui témoignent du dynamisme de notre activité tertiaire. On retient notamment trois immeubles emblématiques :
- L’immeuble Take Off, situé à Blagnac, avec le tramway au pied de l’immeuble et à une station de l’aéroport international, vendu en blanc à la foncière Inea. Il s’agit d’un immeuble de bureaux d’environ 6670 m2 conçu par l’architecte Jean-François Martinie. Les travaux ont démarré et la livraison est prévue en juin 2019.
- L’immeuble Sky-Line I, au pied du métro de Borderouge à Toulouse, représentant 2050 m2 de bureaux. Conçu par l’architecte Jean-Pierre Lott, ce programme a été vendu à Keys Asset Management et sera livré en septembre de cette année.
- Enfin, l’immeuble Sky-Line II, vendu à la Ville de Toulouse dans le cadre d’un acte d’échange, la Ville achetant ce bâtiment de 4 692 m2, dans lequel seront relogés les services de la PMI - PME en avril 2019.
Laurent Nicolas : Ce qui peut enfin expliquer le dynamisme de notre activité tertiaire, c’est que nous intégrons les attentes induites par les mutations urbaines et que nous tentons d’y apporter une réponse pertinente en œuvrant à l’émergence de villes plus vertes, plus fluides, plus humaines et plus connectées.
C’est une position extrêmement ambitieuse… 
Jérôme Métais : Oui, c’est une position ambitieuse, mais réaliste. Tout d’abord, parce que nous sommes reconnus comme un partenaire de confiance, fiable et garantissant la qualité de ses interventions. Par ailleurs, parce qu’il ne faut pas oublier que nous faisons profiter nos clients de notre synergie avec la Foncière tertiaire. La connaissance que cette synergie nous donne des problématiques tertiaires à grande échelle nous permet de développer des solutions immobilières à la pointe des nouveaux usages urbains sur nos différents parcs d’affaires, et quelle que soit leur taille. Nous développons par exemple l’ensemble des services connectés qui deviennent aujourd’hui les nouveaux standards urbains et par lesquels nous fédérons nos clients du tertiaire en communautés d’usagers.
Icade s’engage fortement en matière de RSE. Pouvez-vous détailler ?
Jérôme Métais : Absolument. Tout d’abord, toutes nos opérations tertiaires sont labellisées Breeam et/ou HQE selon les destinations et les acteurs du projet.
Laurent Nicolas : En matière de politique RSE, le projet Wood'Art, dans l’écoquartier de la Cartoucherie à Toulousen remplit des objectifs très ambitieux de réduction de l’impact carbone, le bois étant un grand consommateur de CO2 et participant à la lutte contre le réchauffement climatique.

 

Icade, un partenaire de confiance

Le témoignage d’Arline Gaujal-Kempler, DG Délégué de la Foncière Inea

« Inea investit depuis 12 ans dans des immeubles tertiaires en région pour accompagner l’essor économique des zones notamment tirées par le dynamisme des infrastructures et par le développement d’internet. C’est exactement le cas du projet Take Off, un programme majeur du secteur en pointe de Blagnac, bénéficiant d’une situation idéale par rapport au tramway. Sur ce projet, nous sommes l’investisseur final de l’opération menée par Icade et pour laquelle nous prenons le risque d’une acquisition  « en blanc », c’est-à-dire sans connaître l’identité du ou des locataire(s) finaux sur les 7000 m2 de bureaux à remplir… Mais nous sommes parfaitement confiants et assumons pleinement ce risque tant nous sommes certains de l’excellente situation de l’ensemble et du niveau de qualité des prestations que nous garantit Icade – nous pensons notamment ici au respect des normes qui correspondent aux nouvelles exigences des entreprises en matière de construction et de prise en compte du facteur environnemental. Par ailleurs, nous sommes aussi confiants sur la capacité d’Icade qui, à ce titre, endosse en réalité le risque, à louer et remplir les locaux. Icade, faisant bénéficier la région de sa dimension et de son expérience nationale, est en effet un partenaire de confiance. Notre collaboration avec cet interlocuteur unique, qui manie son rôle de chef d’orchestre dans l’intérêt du projet, est particulièrement constructive. »

© Atelier JF MARTINIE

Sky-Line : une architecture résolument contemporaine

© JEAN-PIERRE LOTT ARCHITECTURE

Gage du niveau d’exigence d’Icade, une proposition architecturale hors norme pour deux immeubles de bureaux qui ont su séduire l’investisseur Keys, également convaincu par l’environnement de Borderouge en pleine mutation et la Ville de Toulouse, pour y installer ses services de PME/PMI.

The Student Hotel : un nouveau "mode habité", une première en France

© Kardham

La première résidence hôtelière & étudiante développée en France par le groupe néerlandais The Student Hotel dans laquelle Icade pense la mixité des fonctions et la réversibilité des usages au profit de villes plus humaines.

Icade à l'avante-gare des mutations urbaines

Une expérience avec le Groupe Latécoère

© BRENAC & GONZALEZ & ASSOCIES

Situé à Toulouse dans le secteur de la Roseraie, le projet Latécoère est emblématique des ambitions qu’Icade porte pour le territoire en proposant des solutions immobilières en phase avec les nouveaux usages urbains. C’est cette prise en compte des nouveaux modes de vie et de travail que peut apprécier le Groupe Latécoère. Icade a d’emblée anticipé l’importance sur la zone d’une mixité des fonctions urbaines en associant dans le projet des logements, des bureaux et des commerces de proximité. Un pôle urbain dans lequel la vie ne s’arrête jamais, où les usagers pourront profiter de nombreux espaces verts en lieu et place des espaces bétonnés. Cette attention portée à l’environnement et aux modes de transport doux, est à l’image de l’implication d’Icade pour penser les pôles urbains de demain. Une implication que nourrissent les synergies avec la Foncière au profit d’une meilleure prise en compte des attentes des usagers.

Business Immo