Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Un immobilier services compris

Face à l’incertitude que la crise sanitaire et les mesures politiques à l’œuvre font planer sur certaines de leurs classes d’actifs favorites, commerce et bureau en tête, de plus en plus d’investisseurs s’intéressent à l’immobilier résidentiel. Ses attraits : des revenus locatifs sécurisés, une décorrélation du cycle économique et des besoins importants pour de nouveaux actifs… Le principal hic : une rémunération bien moindre.
Et si l’immobilier géré, marché aujourd’hui en sous-offre, permettait à la fois de répondre aux besoins de logements des Français, et de résoudre l’équation risque/rendement des investisseurs en offrant une rémunération supérieure au modèle résidentiel classique ?
C’est le pari que font des opérateurs qui surfent sur les évolutions démographiques, notamment l’allongement de l’espérance de vie et de la période de célibat, et misent sur le développent de nouveaux modèles d’habitations articulés autour d’un volet serviciel accru. Qu’ils soient à destination des seniors autonomes, des étudiants ou des jeunes actifs, ces biens immobiliers « services compris » tendent à satisfaire les besoins auxquels le résidentiel classique, pensé pour la famille mononucléaire, n’a pas su répondre.

Dossier mis à jour le 27 novembre 2020

Magazine #179 - Octobre 2021 - Le logement, entre crise(s) et renouveau
Commander Consulter