Business Immo, le site de l'industrie immobilière

2020 : le choc

En fin d’année dernière, le Covid-19 plonge le monde dans une crise sanitaire, économique, politique et sociale inédite.
En 2020, l’immobilier, longtemps considéré comme une valeur refuge, en fait également les frais. Pour la filière, c’est le choc. Après des années de croissance continue, le secteur accuse un net recul de valeur ajoutée, même si ses performances restent supérieures à celles de l’économie globale.
Malgré cette année catastrophique, les investisseurs, eux, ne boudent pas l’immobilier pour autant. Mais s’ils ne semblent pas remettre en cause leur appétit pour le secteur, ils pourraient toutefois revoir leurs préférences et priorités… et ainsi rebattre en partie les cartes du marché. Au programme : le désaveu pour quelques chouchous de toujours, la montée en puissance d’actifs jusqu’ici considérés comme « alternatifs »… mais aussi une remise en question profonde du sens même de la mission des acteurs de la fabrique de la ville. La crise, en accélérant les mutations déjà à l’œuvre hier, pousse la filière à prendre de la vitesse dans le virage vers la responsabilité environnementale et sociale. Les critères extrafinanciers, loin d’être accessoires, s’imposent comme de nouveaux indicateurs bien décidés à redessiner la grille de valeur de la filière, sur le long terme.

Dossier mis à jour le 9 décembre 2020

Hors-Série #109 : Baromètre de l'investissement hôtelier
Commander Consulter
Magazine #171 - Décembre 2020 - 2020 : le choc
Commander Consulter
in interiors #13 : Collabora(c)tif
Commander Consulter