Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Baromètre de conjoncture touristique - juin 2018

Publié le

Une étude produite par

Si l’an dernier le début de saison avait été excellent, cette année l’avantsaison semble avoir été correcte mais ne sera pas mémorable.

Cependant, comme l’atteste l’indice de perception des professionnels du tourisme, la fréquentation touristique semble s’être relativement maintenue avec un bon mois de mai (ponts et vacances scolaires). Et ce, malgré le contexte compliqué : météo  pluvio-orageuse de juin, étalement des grèves des transports... venu ralentir l’activité du début de saison.

En effet, 25% des professionnels répondant déclarent que leur fréquentation touristique a été meilleure que l’an dernier et pour 39% d’entre eux plutôt stable.

Néanmoins, ce constat est nuancé selon les types d’hébergements. Pour les campings, les bonnes prévisions du mois d'avril n'ont pas été confirmées. Plus d'1/3 affiche une fréquentation en baisse ; en particulier les professionnels du littoral, pour qui, la météo maussade de début juin a pénalisé l’activité jusqu’à recevoir des annulations de dernière minute.

En revanche, les villages de vacances (y compris sur le littoral), qui paraissaient les moins confiants en avril, sont plutôt satisfaits de leur début de saison. Les conditions météorologiques souvent contrastées de début juin semblent avoir incité les touristes à se diriger vers des hébergements en dur.

Cela semble également le cas pour les restaurants (en campagne et sur le littoral) : 72% d’entre eux notent une fréquentation stable voire meilleure que l’an passé. De même pour les sites de visite (75%) toujours plébiscités par les touristes, mais aussi les excursionnistes, durant les courts séjours des mois de mai et juin.

Source : Agence Régionale Pays de la Loire

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.