Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Baromètre des prix immobiliers. Les tendances des marchés immobiliers à fin mars 2019

Publié le

Une étude produite par

Baromètre des prix immobiliers. Les tendances des marchés immobiliers à fin mars 2019

Le ralentissement de la hausse des prix des appartements anciens est maintenant quasiment général. Seule Rennes connaît encore une augmentation à 2 chiffres (+ 11.3 % sur un an), confirmant les tendances des prix observées depuis août 2018. Ailleurs, dans les villes de plus de 100 000 habitants, le ralentissement est sensible comme par exemple à Bordeaux, avec une hausse de 4.7 % sur un an alors qu’en décembre 2018, les prix augmentaient encore à un rythme annuel supérieur à 10 %. Ou sur Paris avec une augmentation de 6.0 % sur un an, mais avec des prix signés qui n’ont que très faiblement cru au cours des trois derniers mois : néanmoins, les prix s’y établissent au-dessus de 10 000 €/m² pour le 9ème mois consécutif (avec des prix allant quasiment du simple au double entre le 20ème arrondissement et le 6ème). Et presque toujours pour les grandes villes, la demande s’est déplacée vers le marché des communes
limitrophes, y déclenchant des hausses de prix qui déstabilisent les marchés locaux par leur vigueur inhabituelle. Mais les baisses de prix perdurent aussi dans de nombreuses villes. Elles sont alors les plus rapides (au moins 6 % sur un an) dans des villes de plus de 60 000 habitants (Bourges, Le Mans, Pau ou Troyes, par exemple) où leur niveau est déjà faible (moins de 1 700 €/m²), compte tenu des difficultés budgétaires et financières rencontrées par la demande.

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.