Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Baromètres des prix immobiliers - Les tendances des marchés immobiliers à fin août 2019

Publié le

Une étude produite par

Baromètres des prix immobiliers - Les tendances des marchés immobiliers à fin août 2019

+ 4,8 % en 1 an : le prix des maisons n'a pas augmenté autant depuis 2012 !

Depuis le début du printemps, les tensions sur les prix des logements anciens se renforcent au fil des mois. En août, les prix signés se sont ainsi accrus de 4.4 % sur un an, en réponse au maintien de la pression d’une demande qui bénéficie pleinement de l’amélioration des conditions de crédit (baisse des taux d’intérêt, allongement des durées) et surtout de la diminution des taux d’apport personnel exigés par les banques : il y a un an à la même époque, la hausse était de 3.6 % sur un an.

C’est sur le marché des maisons que la hausse des prix est la plus rapide : en août, les prix ont cru de 4.8 % sur un an (contre + 3.2 % il y a un an à la même époque), à un rythme qui ne s’était pas observé depuis la fin de l’hiver 2012.

Sur le marché des maisons, la progression des prix reste la plus soutenue sur les métropoles de Brest et de Strasbourg (plus de 10 % sur un an) et elle concerne aussi bien la ville-centre que la périphérie. Et elle est un peu moins rapide sur les métropoles de Nantes, de Rennes et de Rouen (de l’ordre de 7 %), en raison principalement d’une augmentation des prix plus rapide en périphérie : cela illustre les conséquences du déplacement de la demande et l’impact de sa préférence pour la maison individuelle. Les prix des maisons reculent ou ne progressent que très lentement sur les métropoles de Nancy, de Nice et de Toulouse, du fait d’une moindre attirance de la périphérie.

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.