Orientations et Stratégie

Soulagement sans angélisme

Publié le

Une étude produite par

Pavé d'échéances européennes cruciales, le mois de juin s'avère au final moins rude qu'attendu pour la plupart des actifs risqués. Les obstacles très redoutés que constituaient d'une part les élections législatives grecques, et d'autre part le sommet de l'Union Européenne, ont finalement été franchis avec, à la clef, des signaux positifs que plus personne n'osait attendre. Il faut saluer le travail de communication absolument remarquable fait par les autorités et gouvernants européens.Leur objectif était clairement, après maints sommets décevants, de désamorcer tout excès d'attente dans les marchés, mission accomplie puisqu'après une phase en sinusoïde, les bourses saluent par un très beau rebond les avancées du sommet fin juin.

Source : La Française AM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.