Performances Hôtelières en France

Août sauve une piètre saison estivale

Publié le

Une étude produite par

Le mois d’août a été meilleur que le mois de juillet pour l’hôtellerie française. Les destinations ayant une forte capacité à attirer une clientèle d’agrément ont tiré vers le haut le marché. A ce jeu, Paris, la Côte d’Azur et quelques agglomérations ont bénéficié de cette clientèle d’agrément, en particulier quand les destinations avaient la capacité de séduire une clientèle internationale. Pour le reste du marché, le mois d’août a été difficile. La saison estivale 2012 ne restera pas dans les annales comme une saison de référence. La croissance du chiffre d’affaires hébergement cumulé de l’hôtellerie française pour juillet et août reste inférieur à 2% pour toutes les catégories.

Source : In Extenso - Deloitte

 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème