Le logement social pour la solidarité et la croissance

Publié le

Une étude produite par

Le logement présente ce paradoxe d’être l’objet d’une activité législative et normative très intense, et d’être depuis des décennies un parent pauvre des politiques et du débat public, une sorte d’impensé aux plans économique, social et de l’aménagement du territoire.

Les textes se sont accumulés, les décisions politiques ont évolué, souvent au gré des injonctions des journaux télévisés, la concertation s’est appauvrie. Résultat : les professionnels du logement, dont l’action exige des investissements lourds et une vision à long terme, n’ont plus la capacité d’anticiper, pourtant indispensable.

Source : Union Sociale pour l'Habitat (USH)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : USH

Sur le même thème