European Real Estate Quarterly - 4T 2012

Publié le

Une étude produite par

Eu égard à la répression financière mise en place par les banques centrales des marchés développés et aux niveaux des taux de rendement des dettes souveraines toujours proches des bas historiques dans les principaux marchés développés, l'immobilier core continue d'offrir des rendements relativement attractifs. Le statut de valeur refuge de l’immobilier haut-de-gamme devrait maintenir la pression sur les taux de rendement au moins pendant les quatre prochains trimestres à venir, avec un écart entre les taux de rendement initiaux nets prime et les obligations d'État dans les marchés principaux allant de 250 pb en France à 300 pb en Allemagne et au Royaume-Uni.

Source : AEW Europe

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème