La lettre de la FNAIM Paris Ile-de-France - Mai 2012

Publié le

Une étude produite par

L'élection d'un nouveau Président de la République est l'un des moments les plus importants de notre vie démocratique. C'est aussi l'occasion de porter de nouveaux projets, de les inscrire dans une vision de plus long terme. Très symboliquement, la première visite officielle du Président nouvellement investi a été réservée au maire de Paris. A l'Hôtel de Ville, François Hollande s'est engagé à "créer les conditions nécessaires à l'émergence d'une métropole parisienne capable d'affronter à l'échelle pertinente tous les défi s qui se présentent à elle". Cette métropole étant censée disposer "de pouvoirs réels, notamment en matière de logement, puisque c'est là l'enjeu le plus urgent pour tant de familles". Est-ce à dire que la question du logement sera, enfi n, sérieusement abordée ? C'est-à-dire de manière à la fois volontariste et responsable ? Les engagements de campagne de François Hollande, ainsi que les premières déclarations de Cécile Duflot, ministre du Logement, ne sont pas de nature à rassurer les locataires, les propriétaires et les professionnels de l'immobilier.

Source : FNAIM Paris Ile-de-France

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème