Paris Digest

L'immobilier d'entreprise en Ile-de-France - 1S 2012

Publié le

Une étude produite par

960 000 m² de bureaux ont été consommés par les entreprises en Ile-de-France au premier semestre 2012. L’activité transactionnelle est en baisse de 18% par rapport à la première moitié de 2011.

Le recul se fait essentiellement sur les deux segments extrêmes du marché locatif : les très grandes transactions (plus de 20 000 m²) et les petites surfaces (moins de 1 000 m²).

Le segment des grandes transactions comprises entre 5 000 et 20 000 m² est par contre à la hausse.

L’offre disponible est très faible, avec une vacance de 6,9% pour l’ensemble de l’Ile-de-France à fin juin 2012. L’offre de Grade A (surfaces neuves ou restructurées) est rare. Elle ne représente que 20% de l’offre disponible en Ile-de-France et tombe à 17% sur le QCA ainsi que sur l’ensemble de Paris intra-muros.

L’évolution des loyers se différencie clairement en fonction de deux critères : la qualité des surfaces et l’emplacement de l’immeuble. Alors que le loyer haut de gamme a nettement augmenté en un an sur le QCA, le loyer moyen y reste quasi-stable. Et cette augmentation du haut de gamme reste limitée aux secteurs géographiques les plus recherchés.

Source : Knight Frank

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème