Note de conjoncture

Retournement de l'activité

Publié le

Une étude produite par

La conjoncture économique française s’avère morose. En effet, le taux de croissance du PIB devrait être nul sur ce premier trimestre 2012. La cause principale étant à chercher dans une consommation des ménages, moteur traditionnel de la croissance, particulièrement terne. Pour cause, plusieurs canaux confiscatoires pèsent sur les revenus actuels et futurs des ménages comme la hausse des matières premières et l’augmentation des prélèvements directs et indirects.

Source : SNPI

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.