Quelles issues pour la dette européenne ?

Publié le

Une étude produite par

La crise serait derrière nous. Dans les sondages, la proportion des personnes anticipant une sortie d’un pays de l’Euro est passée de 40 % en 2012 à 10 % en ce début 2013. L’Euro, dont beaucoup prédisaient la fin avant le 24 décembre 2012, est devenue une monnaie forte vis-à-vis du Dollar et du Yen. Cet optimisme qui ramène les taux de l’Italie et de l’Espagne progressivement vers ceux de l’Allemagne est-il justifié et durable ?

Source : La Française AM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.