Market View

Des marchés résidentiels affaiblis mais dont les fondamentaux sont préservés

Publié le

Une étude produite par

Le climat économique français aura été marqué par les incertitudes et la frilosité des acteurs économiques. La période électorale et la crise en zone euro auront ainsi pesé sur le 1er semestre et, contrairement aux espérances, l’attentisme ne s’est pas relâché par la suite. Dans ces conditions, la production française aura été proche de +0,1% en 2012, conséquence de l’arrêt relatif des différents moteurs de la croissance.

Source : CBRE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème