Chiffres clefs 2012 du marché de l'immobilier d'entreprise

Publié le

Une étude produite par

L’année 2012 se présente comme un bon cru, après trois années difficiles.  Toutefois, cette apparence est à relativiser en matière de bureaux, alors que pour les locaux d’activité les transactions sont importantes en volume et stables en quantité :

Pour les bureaux, le volume (30 000 m2) est supérieur aux trois dernières années. Toutefois, ce chiffre est réalisé, pour 30 %, par deux ventes importantes. Pour la première fois en 25 ans, la vente supplante en volume la location avec 54,3 %. De même, le nombre de transactions est en baisse de près de 30 % par rapport à l’année 2011 et bien plus par rapport au milieu des années 2000.

Le stock des bureaux neufs est faible et l’offre restreinte, même si de nombreux projets sont conçus.

L’année 2013 confirmera ou non ces fortes évolutions.

Pour les locaux d’activité, le marché est très équilibré, tant entre la location (80 %) et la vente (20%), que dans la recherche des surfaces et le nombre des demandes.

L’offre neuve est quasi inexistante.

Pour le commerce, il souffre en subissant à la fois un contexte économique difficile, l’évolution des habitudes de consommation et les travaux de réalisation du tramway à Tours.

De manière générale, le marché de l’immobilier d’entreprise reste complexe.

Source : Arthur Loyd Tours

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.