Focus

E-commerce : la nouvelle équation immobilière

Publié le

Une étude produite par

La France est, selon certains spécialistes, peut être aujourd’hui un des pays les plus dynamiques en Europe et dans le monde en matière de e-commerce. Quelques chiffres récents illustrent cette tendance. En 2009, alors que les ventes au détail en France ont stagné, le marché du e-commerce a progressé de +26%, atteignant un chiffre d’affaires de 25 milliards d’euros. De plus, en 2010 les ventes en ligne ont gardé un rythme effréné avec + 24%, le nombre de cyberacheteurs a augmenté de + 15%  et 81 900 sites marchands actifs étaient recensés en fin d’année (contre 14 500 en 2005).

En fait, environ la moitié de l’activité du e-commerce relève à proprement parler de la vente de produits et vient donc concurrencer directement le commerce de détail physique. La moitié restante implique en effet des dépenses de services (tourisme, abonnements à des sites communautaires, télémarketing, etc…).

Source : CBRE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème

Etudes