European Real Estate Quarterly - 2T 2011

Publié le

Une étude produite par

La crise de la dette souveraine s’est aggravée : la Grèce, l’Irlande et le Portugal sont virtuellement en faillite et les autorités devront continuer d’agir fermement pour prévenir une nouvelle perte de confiance dans d’autres pays en crise, en premier lieu l’Espagne et l’Italie. Il est probable qu'au moins certains des pays en crise devront restructurer leur dette.

L’inflation reste relativement élevée, même si l’indice des prix à la consommation indique une légère baisse de l’inflation dans la zone euro et au Royaume-Uni au deuxième trimestre. L’inflation diminuera vraisemblablement à nouveau au cours des deux prochains trimestres. Les taux d’intérêt de la BCE et la Banque d’Angleterre resteront sans doute bas au cours des quatre trimestres à venir.

La « répression financière » résultant de taux d’intérêt réels négatifs affecte les investisseurs sur tous les marchés financiers. Les perspectives d’évolution des prix des actifs financiers sont incertaines dans un environnement caractérisé par le ralentissement de l’économie (notamment l’économie chinoise), l’instabilité au sein de la zone euro et la réduction de la dette dans le monde émergent.

Source : AEW Europe

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème