European Real Estate Quarterly - 3T 2011

Publié le

Une étude produite par

Dans la zone euro, la crise du secteur bancaire et de la dette souveraine s’est accentuée avec pour toile de fond : l’aggravation de la dynamique de la dette dans les économies développées, la sensibilité croissante du public aux inégalités de richesse, l’imposition de taux d’intérêt réels négatifs du fait de la répression financière des autorités publiques, la volatilité élevée du prix des actifs et des perspectives laissant présager la poursuite de rendements réels faibles voire peut-être négatifs.

Au cours du trimestre, la hausse de l’inflation s’est poursuivie au Royaume-Uni et dans la zone euro. En septembre, les IPC et IPD britanniques ont en effet atteint leurs sommets sur 10 et 20 ans respectivement. On s’attend toutefois à un fort repli de l’inflation au cours des deux prochains trimestres. Les taux de la BCE et de la BoE conserveront probablement leur bas niveau au cours des quatre prochains trimestres au moins.

Source : AEW Europe

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème