Le bail emphytéotique : une voie pour aider l’accession dans les zones les plus chères ?

Publié le

Une étude produite par

Dans les villes où le prix des logements est le plus élevé, le maintien d’un équilibre de peuplement devient un objectif particulièrement difficile à tenir. Le parc locatif social permet d’accueillir des ménages modestes, mais les catégories moyennes ont de plus en plus de mal à se loger lorsqu’elles disposent de revenus trop élevés pour prétendre aux HLM et pas assez pour louer un logement confortable dans le secteur privé ou a fortiori pour accéder à la propriété.

Source : ANIL (Agence nationale pour l’information sur le logement)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème