7ème édition du baromètre de l’investissement immobilier français

2012, nouvelle année de ralentissement

Publié le

Une étude produite par

La robustesse de l'économie lors des premiers mois de l'année avait entraîné un regain d'espoir quant à une reprise de l'activité. Lors du Baromètre de juin, les investisseurs interrogés avaient donc revu à la hausse leurs estimations de la croissance française, la moyenne de leurs réponses atteignant 1,8 % pour fin 2011. Les mois qui ont suivi ne leur auront pas donné raison : depuis le début de l'été, les incertitudes liées à la crise de la dette en Zone Euro inquiètent les ménages, entraînant par conséquent un ralentissement de leur consommation.

Son principal moteur étant en berne, la croissance économique s'en ressent : la moyenne des estimations de croissance du PIB des panélistes n'est désormais plus que de 1,2 % pour l'année 2011. La situation devrait encore se dégrader en 2012, sous l'effet des mesures d'austérité qui toucheront la plupart des pays européens : le panel table ainsi sur une croissance de seulement 0,9 % pour l'année prochaine.

Source : IPD

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.