Market View Régions

Rennes : des volumes de commercialisation affectés par la crise mais soutenus par les comptes-propres de bureaux

Publié le

Une étude produite par

Le stock d’offres immédiatement disponibles a connu une forte hausse en 2012 (+ 50 %), atteignant 134 000 m² en fin d’année. Cette hausse a aussi bien concerné les bureaux neufs que ceux de seconde main. Concernant les locaux anciens (68 %du stock global en fin d’année), l’augmentation s’explique par l’intensification des mouvements des utilisateurs vers les produits neufs et donc la multiplication de libérations de surfaces en état d’usage. Ces locaux tertiaires retrouvent difficilement preneurs car ils sont peu adaptés aux exigences en termes de qualité, de normes et de localisation optimale.

Source : CBRE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.