Immobilier et Perspectives

Les charmes discrets de l'immobilier de diversification

Publié le

Une étude produite par

Depuis l’entrée dans un nouveau cycle immobilier, le marché est principalement animé par des investisseurs dont l’aver­sion au risque est élevée et qui recherchent en priorité des actifs sécurisés : le gros des capitaux se dirige donc vers les commerces de centre-ville, les centres commerciaux et les bureaux dans des zones tertiaires établies, pour autant qu’ils soient loués, en bon état et bien localisés. En 2010, cette ten­dance a mécaniquement conduit à une compression des taux de rendement sur ces catégories d’actifs.

Source : UFG-LFP

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.