Note de conjoncture immobilière - Octobre 2011

Publié le

Une étude produite par

A fin juin 2011, on dénombrait globalement 812 000 ventes de logements anciens sur une année. Une évolution certes moins rapide (+16% en juin 2011 contre +32% en décembre 2010) mais qui permet de rejoindre le niveau des transactions enregistré durant les « meilleures années » (2003 – 2007).
En Ile-de-France, la tendance est à la stabilisation (+1% en mai - juillet par rapport à la même période de 2010). Quant à la province, elle connaît une hausse sensible (+ 8 %) du nombre des mutations au deuxième trimestre 2011 par rapport au deuxième trimestre 2010.

Source : Conseil Supérieur du Notariat

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème