Property Times

Aix-en-provence 2012 : une demande boostée par le neuf... sur-mesure

Publié le

Une étude produite par

Dans un contexte économique frappé par la morosité, le marché des bureaux aixois fait encore preuve d’une belle résistance avec 44 600 m² de surfaces placées en 2012, en hausse de 10% par rapport à 2011. Cette très bonne performance est directement liée à la réalisation de quelques transactions supérieures à 5 000 m² sur des surfaces neuves alors que le marché marque le pas sur le créneau des bureaux de seconde main. Ces grandes transactions ont bousculé la hiérarchie des marchés : avec 37% des surfaces transactées, le secteur Sud/REB/Ouest vole la pole position au pôle d’activité, qui ont concentré un tiers de la demande placée.

Les valeurs locatives conservent leur attractivité avec une certaine homogénéité pour les bureaux neufs, loués en 2012 à des valeurs comprises entre 141 et 175 €/m²/an, et une moyenne de 148 €/m²/an pour les transactions réalisées dans le pôle d’activité. Les loyers de présentation des surfaces disponibles se distribuent sur ces même secteurs entre 135 et 160 €/m²/an.

La progression des commercialisations de première main a entrainé une contraction de l’offre neuve, tombée à moins de 30 000 m² fin 2012. Le stock de surfaces de seconde main est, quant à lui, quasi stable, à 37 000 m². L’essentiel des disponibilités se situe dans le pôle d’activité de l’agglomération, avec 47 300 m² de bureaux recensés.

L’offre neuve de bureaux immédiatement disponibles sur le marché aixois se situe encore majoritairement dans le pôle d’activité avec près de 11 500 m² recensés. Cette situation devrait évoluer sous l’effet des livraisons futures de bureaux : 2013 verra encore quelques réalisations sur le pôle d’activité, avant de céder la place en 2014 à une offre nouvelle développée sur le Sud-Ouest mais surtout dans l’Est de l’agglomération.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème