Performances Hôtelières en France

Un mois d'avril mitigé

Publié le

Une étude produite par

Après une brève éclaircie au mois de mars, les performances sont de nouveau orientées à la baisse. La fréquentation des hôtels apparaît sous pression avec des taux d’occupation globalement en retrait pour toutes les catégories. La progression des prix moyens parvient à limiter le recul de l’activité, exception faite des établissements de Grand Luxe et Super-économique où le chiffre d’affaires hébergement (RevPAR) recule. Toutefois, à regarder plus en détail, la situation apparaît plus mitigée que ce que les données globales pour la France pourraient laisser croire. Paris continue de progresser et en Régions c’est souvent l’activité MICE qui a donné le ton des performances.

Source : In Extenso - Deloitte

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème