Property Times

Coup de froid sur les transactions - 1T 2013

Publié le

Une étude produite par

Les trimestres se suivent mais ne se ressemblent pas sur le marché des bureaux en Ile-de-France. L'année 2013 a démarré sur un volume de transactions de 393 500 m² au 1er trimestre, en recul de 24% d'une année sur l'autre, après une année 2012 tout à fait satisfaisante (2,4 millions de m²). Il faut remonter à 2004 pour retrouver des chiffres aussi faibles au 1er trimestre, l'année s'étant achevée sur un volume total de 2 millions de m² commercialisés.

En ce début d'année, les transactions d'une surface supérieure à 5 000 m² manquent à l'appel tant en nombre qu'en taille : 12 pour un total de 124 000 m² (- 41%). Les autres segments de surfaces suivent une tendance baissière similaire mais dans une ampleur moins marquée : -18% sur les petites surfaces et -6% sur celles intermédiaires.

Aucun marché n'échappe à ce "coup de froid" avec des reculs d'une année sur l'autre de 12% (La Défense) à 42% (Deuxième Couronne), le marché parisien enregistrant, quant à lui, une contraction de l'ordre de 15%. Quelques rares marchés comme la Boucle Nord, Neuilly-Levallois ou encore Saint-Quentin-en-Yvelines affichent des temps de passage en ligne avec leur performance de 2012 ; pour les autres, le ralentissement observé au 1er trimestre laisse augurer une année 2013 plutôt moyenne en termes de commercialisation.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème