Property Times

Croissant Ouest : un taux de vacance record - 1T 2013

Publié le

Une étude produite par

Avec seulement 114 900 m² de bureaux commercialisés au 1er trimestre 2013, le Croissant Ouest enregistre une baisse de sa demande placée de 25% en un an, suivant ainsi la tendance francilienne. Cette moindre performance est principalement liée à un recul des transactions de grandes surfaces, alors que celles intermédiaires ont progressé d’une année sur l’autre (+9%). La Boucle Sud (-58% en un an) et le secteur Péri Défense (-46%) ont été fortement impactés par ce recul des grandes transactions. A l’opposé, la Boucle Nord et Neuilly-Levallois enregistrent des performances en hausse d’une année sur l’autre.

Le loyer prime du Croissant Ouest est resté stable d’un trimestre à l’autre, à 570 €/m²/an. Le loyer moyen de seconde main enregistre, lui, une légère baisse, et se positionne 276 €/m²/an. Le loyer de première main est, quant à lui, en nette hausse par rapport à fin 2012 (+53%), passant de 380 €/m²/an fin à 580 €/m²/an au 1er trimestre 2013, suite à un déplacement des transactions sur le secteur de Neuilly-sur-Seine, le plus cher de la zone étudiée.

Le stock de bureaux vacants dans le Croissant Ouest, en constante augmentation depuis 2011, a continué de croître au 1er trimestre 2013. Il s’établit à 987 000 m² fin mars 2013, pour un taux de vacance de 13,1%. Si la situation de suroffre semble s’améliorer en Boucle Nord et en Boucle Sud, l’offre immédiate demeure orientée à la hausse sur les autres secteurs. Le stock vacant du Croissant Ouest reste caractérisé par le poids important des grandes surfaces, avec près des deux tiers des disponibilités.

Près de 170 000 m² ont été livrés en 2012 sur le Croissant Ouest dont 48 300m² étaient vacants à leur livraison. En 2013, 260 000 m² devraient voir le jour, dont 180 000 m² encore disponibles. Cette offre future neuve se concentre pour essentiellement en Boucle Nord et en Boucle Sud, à Boulogne-Billancourt en particulier.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème