Property Times

La Défense : baisse passagère de l'offre - 1T 2013

Publié le

Une étude produite par

Au 1er trimestre 2013, l’activité tertiaire à La Défense a suivi la dynamique francilienne, se contractant de 12% d’une année à l’autre. 25 800 m² de bureaux ont ainsi été commercialisés au cours des trois derniers mois à La Défense contre 29 300 m² un an plus tôt. Cette moindre performance est imputable à une baisse d’activité sur les segments des petites et moyennes surfaces.

Le loyer prime se maintient autour de 560 €/m²/an (valeur faciale). Selon nos projections, cette valeur devrait se maintenir jusqu’en 2014. Les mesures d’accompagnement ayant atteint leur maximum sur le marché de La Défense, un ajustement des valeurs faciales de seconde main semble dorénavant s’opérer (-11% en un an).

Après avoir régulièrement augmenté entre 2008 et 2011, le stock vacant à La Défense s’est stabilisé en 2012 pour représenter 209 000 m² fin décembre. L’offre immédiatement disponible à La Défense s’est fortement contractée au 1er trimestre 2013 pour représenter 186 000 m² fin mars. Il en découle un taux de vacance de 5,6%. Néanmoins, ce recul ne devrait être que temporaire au regard du fort volume de livraisons attendu au cours des neufs prochains mois.

En effet, après une année 2012 assez calme, l’offre neuve devrait nettement repartir en 2013, avec près de 125 000 m² de bureaux disponibles attendus d’ici la fin de l’année.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème