Investment Market Update

Un début d'année encourageant - 1T 2013

Publié le

Une étude produite par

Le marché de l’investissement en immobilier d’entreprise démarre l’année 2013 sur une note encourageante avec un volume d’investissement de 2,9 milliards d’euros au 1er trimestre 2013. Le marché signe donc sa meilleure performance depuis 2009 avec un volume de transactions au-dessus de sa moyenne pour un 1er trimestre.

L’aversion au risque des investisseurs reste forte en ce début d’année en raison du contexte économique et financier incertain tant en Europe qu’en France. Ainsi les acquisitions se sont-elles concentrées sur des actifs sécurisés ou peu risqués situés à Paris QCA pour l’Ile-de-France et à Lyon pour les marchés régionaux.

Les bureaux continuent de se tailler la part du lion et auront concentré plus des 2/3 des engagements du 1er trimestre 2013 avec près d’1,9 milliard d’euros investis. Les commerces arrivent, quant à eux, en deuxième position, avec plus de 650 millions d’euros d’acquisitions.

Sept transactions d’un montant supérieur à 100 millions d’euros ont été relevées au 1er trimestre 2013 pour un volume total de près de 900 millions d’euros. Elles sont la preuve que d’importantes liquidités sont toujours bien présentes sur le marché français. L’une des principales transactions du trimestre aura été l’acquisition par PRAMERICA du 118 avenue des Champs Elysées, un actif composé de surfaces commerciales et de bureaux, pour un montant estimé à 135 millions d’euros.

Les investisseurs étrangers se sont montrés plus attentistes qu’à l’accoutumée en ce début d’année. Ils ont ainsi investi moins de 700 millions d’euros ce trimestre, soit seulement 22% des engagements. Les fonds allemands en liquidation continuent de céder leurs actifs avec, notamment, la cession par DEGI de la « Tour Mirabeau » dans le 15ème arrondissement pour un montant proche de 200 millions d’euros.

Les taux de rendement prime n’ont pas évolué au 1er trimestre 2013 et se distribuent, en Ile-de-France, entre 4,50% pour les actifs tertiaires à Paris QCA et 7,35% pour les plates-formes logistiques. Ils pourraient enregistrer une très légère compression d’ici la fin de l’année.

La performance de ce 1er trimestre 2013 nous laisse confiants sur une bonne tenue du marché de l’investissement tout au long de l’année. Nous confirmons donc notre anticipation d’un volume de 14 milliards d’euros en 2013.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème