Market View

Bilan 2012 : face à une offre vieillissante, les acteurs ont de plus en plus recours aux clés-en-main et comptes-propres

Publié le

Une étude produite par

2012 a vu la poursuite du rythme de la fin 2011, affichant une croissance atone proche de + 0,1 %. Celle-ci sera à nouveau aux abonnés absents en 2013, faute de réel moteur de l’économie. Le taux de chômage métropolitain a augmenté en 2012 (atteignant 10,2 % en fin d’année) et devrait faire de même en 2013 allant jusqu’à dépasser 10,5 % en fin de période. Cela pèse sur les dépenses de consommation des ménages : stables en 2012, elles devraient légèrement augmenter en 2013, autour de + 0,2 %, une inflation plus faible jouant notamment en leur faveur.
Beaucoup d’entreprises vivent toujours une situation délicate sur fond de marges compressées, de trésorerie assez tendue (même si une amélioration récente a été constatée chez les grandes entreprises), de carnets de commandes qui peinent à se remplir, etc. ce qui pèse sur leur investissement. Si au final la situation économique reste difficile, 2013 pourrait être une année charnière en ce qui concerne les défis présents et futurs : sortie viable de la crise de la zone euro, réformes structurelles, réduction des déficits publics...

Source : CBRE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème