Baromètre des livraisons futures Lyon

Une situation toujours compliquée sur les principaux secteurs intramuros

Publié le

Une étude produite par

Dans un contexte économique difficile, le marché tertiaire lyonnais subit l’impact du manque de transactions sur le segment des grandes surfaces. Avec un peu plus de 125 000 m² placés au 30 septembre, le marché enregistre une baisse de 20% par rapport à la même période l’année dernière. Le marché doit faire face à une importante pénurie d’offres neuves et de grandes surfaces sur les secteurs les plus prisés. Le manque de grandes transactions résulte finalement plus d’un manque d’offre adapté que d’une absence de demande. En effet, en dépit du manque d’offres de qualité sur les secteurs les plus recherchés du centre de Lyon, les grands utilisateurs sont toujours présents et ont été actifs. D’autres grandes transactions sont attendues d’ici quelques semaines et devraient venir soutenir les résultats en fin d’année.

Source : Jones Lang LaSalle

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème

Etudes
Articles
Transactions