View Point

Les investissements en immobilier d'entreprise des SCPI

Publié le

Une étude produite par

La crise financière a fortement impacté le marché de l'investissement immobilier ces 3 dernières années, faisant chuter les volumes transactés. Mais en parallèle, elle a suscité un renforcement de l'intérêt des particuliers pour la pierre. Cette dernière est en effet plus que jamais perçue comme une valeur refuge pérenne dans un environnement économique et financier instable et incertain, en particulier dans une optique d'épargne en préparation de la retraite. L'immobilier résidentiel a profité à plein du phénomène, ainsi que l'illustre le succès du Scellier. L'investissement en immobilier d'entreprise n'a pas été en reste, comme l'atteste la percée des investisseurs privés sur le marché français en 2009 et 2010. Toutefois, l'investissement direct sur ce segment étant réservé, au vu des montants engagés, à une fraction très minoritaire de particuliers fortunés, l'attractivité de l'immobilier d'entreprise auprès du grand public s'est surtout traduite par un boom des placements dans la pierre papier. Or, en France, les SCPI constituent le principal outil de collecte de l'épargne particulière à destination de l'immobilier. Elles ont donc directement bénéficié de cet engouement, enregistrant en 2010 un record absolu de collecte. Grâce à cette manne financière, elles sont devenues l'un des principaux animateurs du marché de l'investissement français. L'occasion pour nous de faire un point sur les spécificités en matière d'acquisitions de cet acteur institutionnel et d'analyser les évolutions à l'oeuvre dans leurs stratégies.

Source : CBRE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : CBRE, Copernic II, SCPI, SIIC, Axyalis, Vefa, IEIF