Note de conjoncture

L'immobilier d'entreprise au 1T 2013

Publié le

Une étude produite par

Le marché de bureaux francilien résiste bien depuis le début de l’année, animé notamment par plusieurs projets d’implantation de grande taille.
La performance du 1er trimestre nous permet de confirmer notre anticipation de demande placée annuelle autour de 2,1 millions de m².
L’offre est remarquablement stable et les délais d’absorption des immeubles de seconde main seront longs, les utilisateurs ciblant en priorité les bureaux neufs ou restructurés.
Une pression à la baisse se fait sentir sur les loyers de seconde main, mais ce sont surtout les valeurs de la 2nde Couronne qui souffrent, alors que les loyers parisiens se maintiennent.
Les volumes investis en immobilier d’entreprise confirment l’attractivité du marché français et les acquéreurs sont parfois contraints de diversifier leurs stratégies, faute d’offres core.

Source : Keops Colliers International

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème