10ème édition du baromètre de l’investissement immobilier français

Un long hiver économique en perspective

Publié le

Une étude produite par

Cinq mois après la publication du dernier Baromètre, l’optimisme n’est toujours pas à l’ordre du jour. La croissance du PIB au troisième trimestre a surpris le consensus général (0,2%) et donne tout son crédit à la prévision régulière du panel de 0,4% en 2012.
Néanmoins l’anticipation des panélistes pour 2013 n’a pu que se dégrader face à l’accumulation de mauvaises nouvelles : récession rampante dans la zone euro, accélération des destructions d’emploi et rigueur budgétaire annoncée par le Gouvernement qui garde le cap sur un déficit de 3%.
En dépit du pacte de compétitivité annoncé qui doit dégager des marges d’investissement aux entreprises via la réduction du coût du travail et ainsi relancer l’économie par un soutien à l’offre, les panélistes, en ligne avec le scénario d’Oxford Economics, ont continué à dégrader leur prévision passant fi nalement de +1,0% en début d’année à un modeste +0,4%. Un quart d’entre eux envisagent même une contraction du PIB. Le potentiel de croissance de 2013 fera l’objet de vifs débats puisque rappelons-le, le Gouvernement a construit son budget sur la base d’une croissance de 0,8%...

Source : IPD

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.