Point de conjoncture Logement

Un marché en net retrait sur le premier trimestre - 1T 2012

Publié le

Une étude produite par

Le marché du logement accuse un net retrait, malgré l’existence d’aides publiques, en raison de la dégradation du contexte général économique et financier et de l’effet d’attente lié au changement de gouvernance politique.
Pour 2012, les perspectives économiques restent globalement défavorables pour le marché immobilier avec une quasi-stagnation de la croissance, suivie d’une très légère reprise en fin  ’année. À quoi s’ajoute le maintien du chômage à un niveau élevé et la perspective d’une augmentation modérée des taux d’intérêt bancaires, liée aux exigences de Bâle III.
Les inquiétudes et les incertitudes de la situation économique et sociale en matière de croissance, de chômage, et de niveau des prélèvements obligatoires ont provoqué un attentisme des ménages accru par le changement de gouvernance politique et les incertitudes sur les dispositifs fiscaux et contractuels (statut des baux, des plus-values, et des niches fiscales).

Source : Crédit Foncier Immobilier

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème